It’s up to You’s

Toi qui passe souvent, qui aime découvrir de nouveaux talents. Prends-toi ça dans les dents ! Un webzine so in :

âge ? profession ? ambitions ?

Nous sommes une équipe de huit personnes, on a tous entre 19 et 22 ans. Nous faisons tous des études différentes. En ce qui me concerne, je rentre dans une école de communication et de publicité. Cette année, j’ai tenté la fac mais j’ai préféré me consacrer à quelque chose de plus concret et passionnant. J’ai donc eu le temps de développer YOU’S.

Vos premiers pas question emploi… ça a donné quoi ?

J’adore travailler donc plutôt positif. Cette année pour me faire un peu d’argent et en parallèle de YOU’S  j’ai fait un peu d’intérim, ce n’est pas très intéressant mais c’est comme tout ça permet de rencontrer des gens, et en intérim le chèque est toujours beau.

Coups de blues ? Coups de pouce avant le lancement du webzine « You’s » ?

Pas vraiment de coup de blues, on était vraiment motivé, on a rarement eu un coup de mou. Au niveau des coups de pouce, on a éviter un maximum de jouer sur le réseau des parents au début parce qu’on voulait tous se débrouiller par nous même. Le coup de pouce vient plus des amis qui nous on aidés à faire tourner le site et surtout qui nous ont encouragés.


En quelques mots… c’est quoi l’idée phare du projet ?

Le but du site est de valoriser l’image des jeunes en présentant de jeunes artistes. On organise des événements (concerts, vernissages, expos, soirées) avec eux. J’aime bien décrire YOU’S comme un collectif qui découvre des talents et les fait connaitre. On a un vrai suivi des artistes, en général on devient ami avec eux. Ce dont je suis fier c’est que toutes les interviews du site sont intimistes. J’ai demandé à mon équipe de toujours rencontrer la personne dont ils parlent et de ne jamais faire d’articles sur dossier de presse.

2-3 conseils à des jeunes gens qui veulent se mettre dans le « biz » et créer
leur entreprise ?

Je ne pense pas avoir assez d’expérience pour donner ce genre de conseil mais je pense que le plus important est d’avoir de l’ambition. Après il faut bosser non stop et toujours croire en son projet. Si tu crois en ton truc, les autres feront pareil.

Depuis janvier vous en avez croisé du people, non ? Des noms !Un groupe, un
artiste qui va monter vite vite ?

Ce n’est pas le but premier de YOU’S que d’interviewer des gens connus, après c’est vrai qu’on a la « chance » de les croiser. C’est beaucoup plus enrichissant de découvrir et d’interviewer de jeunes talents. Maintenant je ne te cache pas que du lourd arrive en septembre, on nous donne pas mal d’exclus sur des interviews. On a eu quelques intervenants connus, comme COCOON, JUST JACK, les NAÏVES NEW BEATERS ou LES SHADES mais c’est des gens avec qui on a vraiment parlé on ne faisait pas partie d’une file de journalistes.

J’ai ouï dire que vous planchiez sur une version papier ? La suite, vous la
connaissez ?

Oui. Maintenant rien n’est sûr, ce sera en Octobre si tout se passe bien.

Affaire à suivre… Le collectif est vif.  À la rentrée un tas de nouveautés. On se pose on se repose et en septembre… tous à vos claviers !

Pour en savoir plus sur You’s : clique clique et vite : You’s.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s