Jean-Michel Basquiat : hommage et caetera

Au lieu de rester las sur ton canapé à zapper sans vraiment profiter, va voir Basquiat. Où ça ? Au MAM mon gars ! Moi j’y suis allée et je dois dire que j’ai kiffé. Respect !

Un sacré rebelle, ce Jean-Michel ! Il a commencé léger avec sa signature couture « Samo shit » (same old shit). Il se prenait pas vraiment au sérieux le monsieur. ça change des tocards… des « I wanna be a star » ! Mais le « petit » a très vite grandi. Vite parti de chez papa maman. Il a erré dans la rue avec un but : craché tout haut ce qu’il pensait tout bas. Résultat ? Il a usé de tous matériaux pour le crier… haut et fort, tant qu’à faire ! Murs, tissus… un graf et paf ! « C’est pas une tare d’être noir ». On applaudit, c’est dit. Et ceux qui en doutent ben qu’ils passent leur route !

Mais JMB persiste et signe de son nom cette fois. La cote monte et ses contacts avec. Madonna, Warhol en raffolent ! JMB cloue le bec à tous ces oui-oui. Ce génie ! (c’est dit)

Andy, séduit, compose avec lui. Des oeuvres « double entrée » pour un plus grand cachet. J’ai vu le résultat…

Saisie, je suis restée là, quelques minutes tu vois, à comprendre le « pourquoi du comment « , comme font bien des gens au cerveau bien trop gros. Et puis là… révélation (tambour) je me suis dit : il est free il a tout compris.

La conférencière (parce que oui j’ai préféré avancer guidée ) a rajouté  « JMB a réveillé Warhol ». Andy en bouffait de la sérigraphie, il ne dessinait plus… foutu. JMB est arrivé. Et là le choc… mastoque. Mais la critique a fusé et Warhol s’en est allé (pas de lien de cause à effet rassurez-vous les loulou). Puis… au tour de JMB de sombrer. (Faites du bruit pour le génie)

50 ans ont passé l’homme n’est plus ; mais l’artiste lui, a survécu. Alors t’attends quoi ? File, cours, vole tu en feras ton idole !

11 avenue du Président Wilson, 16 ème arrdt (Alma Marceau, Iena)

Conseil numéro 1 -> clique clique ici et vite : MAM.

Conseil numéro 2 -> équipe-toi utile et prends un ticket coupe de file.

Conseil numéro 3 -> le jeudi c’est nocturne 22 heures et vendredi c’est jusqu’à minuit

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réponses à “Jean-Michel Basquiat : hommage et caetera

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s