Robi : interview

Il y a quelques jours je crois, je vous ai parlé d’une chouette nana. Dans ma playlist du mois c’est ça. J’aime son album parce que le refrain est entêtant, envoûtant, que la voix a ce je ne sais quoi, ce grain qu’on retient, et l’air… la belle affaire. De la poésie aussi. Mais trêve d’éloges approchez mesdames et messieurs je vais vous la présenter !

Bonjour Robi dis comment es-tu tombée dans le grand chaudron de la chanson ?

robi02_frankloriouNous écoutions beaucoup de musique chez moi, du jazz, du blues et de la chanson. Mais je ne me suis jamais posé la question, la musique s’est imposée pour moi et en moi par les mots. Par la poésie. et le besoin de lui donner corps et vie et rythme. Je n’ai pas de date en mémoire, ni d’évènement précis mais j’ai souvent été poussée par des gens qui croyaient plus en moi que moi même.

Et ta première scène tu t’en souviens … bien ?

Absolument …pas. Non vraiment, je ne vois pas. Ce devait être la scène d’un petit bar parisien comme il y en a tant … J’ai très mauvaise mémoire. Je suis tellement dans l’instant que j’ai souvent l’impression de n’avoir ni passé ni avenir.

Question inspiration, tu la puises où dis-nous tout !

Je la puise dans mes émotions. Elles sont puissantes et envahissantes, c’est la seule manière qui me soit donné de les canaliser et de les mettre à distance. Dans les émotions et dans le mouvement. Je la puise dans le corps.

D’ailleurs l’hiver c’est mieux que l’été pour composer, créer ?

Pour moi oui, car l’hiver est une lutte et je ne crée que dans la lutte, dans le dépassement, en état de survie. Il faut que je me fasse violence pour sortir de moi des choses. L’hiver est violent, aride. Il me bouscule, il me pousse dans mes retranchements.


Si quelqu’un veut se lancer, sur scène monter tu as un conseil à lui donner ?

robi_coverdefJe n’ai de conseils à donner à personne. Je ne sais rien. D’ailleurs oui, La seule chose peut être, ce serait de s’autoriser à être bête, à se laisser aller à l’ignorance. Il faut être un peu aveugle pour faire, pour faire bien, pour faire juste en tout cas. Non ?

Merci Robi et rendez-vous le 25 mars à la Boule noire !

Crédit Photos Frank LoriouRendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s