Ma playlist du mois à moi #20

La playlist du mois en veux-tu ? La voilà !
Oui elle s’est faite attendre mais c’est pour mieux te prendre mon enfant. Mieux te faire passer en loosedé, du son du bon que tu vas écouter non stop. Et hop !
Oui je n’ai pas changé. Ça vous le savez. Eh bien je suis passée. Ou plutôt j’ai squatté à la Cigale ce mois-ci. Et pas pour n’importe qui. Deux artistes qui, ne laissent pas indifférents.
L’un est encensé, l’autre décrié. La gloire arrive tôt ou tard, et quand on l’a bien savourée, elle s’en va sans se préoccuper de notre renommée. Oui c’est comme ça. Mais sois rassuré. Toi l’artiste. Je ne cesserai de t’écouter. Enfin je ferai des pauses de temps en temps mais je reviendrai. Car quand on aime on ne compte pas.
Alors trop de mystère. Qui sont-ils ces chenapans ?

benjamin clementinecrédit photo : FonkyP

Gros plan sur Benjamin Clementine. Toi qui, des années auparavant, chantait dans le métro, ligne 2. Oui j’étais là moi. Oui j’ai même tweeté pour clamer ma joie. Mon émoi. Quelle voix. Quelle aura. Un sacré bonhomme. Très grand. Qui, guitare en mains en a mouché plus d’un. Oui j’ai les poils qui se sont hérissés. Oui je me suis approché et j’ai donné. Mais pas assez. J’ai applaudi aussi. Et en partant j’ai souri. C’est pas si commun tu sais. De bouleverser les gens debout, assis, vieux, jeunes, grands, petits. Sur scène c’est la même. Même regard touchant, même sourire… d’enfant. Je m’emballe un peu oui. Je vais m’arrêter là avec ce titre que j’ai choisi et te dire Merci.

L’autre garnement. C’est qui ? Celui qui, depuis son Pepito bien entamé est, parfois, la risée. Sébastien Tellier. Ok y a de la ritournelle dans l’air. Ok y a de la BO bien arrangée. Ok le mec est bien accompagné. Tony Allen sur scène. Mondino à côté. Et puis ce clip. Anna Mouglalis qui court non stop vers l’Amour toujours. Y a de la qualité. Des idées. Et moi j’ai aimé. Je n’ai pas aimé dans sa globalité. Et puis… si allez. J’avoue on s’en fout. Même Waltz m’a plu. Et puis c’est tout. Sortie de Confection le 14 octobre.

On change d’ambiance. Alors on danse ? On bouge la tête. On s’arrête pas. On fait comme si on ne pouvait pas. Comme si le son nous enivrait. Comme si on se laissait aller. Sans retenue. Sans « eh tu m’as vu » ? Ok c’est un peu violent parfois. Ok c’est pas franchement le titre que t’écoutes avant de te coucher, mais c’est un album qui une fois lancé ne peut s’arrêter. Je t’aurais prévenu. Tu vas avoir des ennuis. Tes voisins vont passer. Ils vont sonner. ça va être compliqué. Ils vont te demander… qui c’est et là il va falloir bien articuler ^^ Gesaffelstein.

On va se calmer un peu. Inspirer, expirer. Oui le souffle, tu vas maitriser. VV Brown va t’aider. Y a encore de l’electro en fond. Mais tu vas te « focuser » sur sa voix n’est-ce pas. Hypnotique. Oui c’est ça. Regarde droit devant toi ! 1, 2, 3. Oui c’est ça. Samson & Delilah. Opera. Allez viens. Où ça ? Croquer la pomme sur la piste en mode autiste ^^ Sortie de Samson & Delilah le 7 octobre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s