London le temps d’un week-end

Week-end prolongé à Londres s’il vous plaît ! (Non, rien n’a changé. Il pleut toujours un peu beaucoup)
On se la joue touristes ? Cap sur les visites. Buckingham Palace. Eté comme hiver, les gardes restent sur place. Interdiction de bouger, enfin presque. J’ai vu deux officiers faire les 100 pas. Enfin je crois.
St James park ©FonkyPCrédit photo FonkyP
On s’éloigne un peu du chemin clouté direction Saint James Park. Là toutes sortes d’oiseaux se prélassent et attendent qu’une main leur donne du pain. Canards, pigeons, cygnes, pélicans (enfin soit disant) et au milieu de tous ces volatiles, un écureuil, qui malin, récupère le butin avant de grimper sur l’arbre d’à côté.
Inspirons, expirons avant de s’engager vers Marble Arch. Monument en marbre blanc qui servait auparavant de porte triomphale pour Buckingham Palace. La reine en a décidé autrement et la faite déplacer tout simplement. God save the Queen ! Passons. Alors prêts à affronter Oxford street. Ses néons, ses klaxons ? Mieux vaut prévoir boissons et encas car l’après-midi s’annonce chargée. N’est-ce pas P ?
Primark, Urban Outfitters, TopshopBoots. Londres a de quoi attiré le chaland. Ses magasins sont grands et poussent un peu à la consommation. Bon c’est vrai pas besoin de me pousser. mais bon.
Poursuivez vers Carnaby street moins bondé qui propose quelques petites boutiques bien sympathiques dont Whistles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAFini de shopper, de vider son porte-monnaie ! On va se désaltérer. Un petit pub de quartier où les jeunes cadres dynamiques viennent se ravitailler. Punchbowl. Figurez-vous que c’est Guy Ritchie qui l’a lancé celui-ci. Chic juste ce qu’il faut. On s’assied et on déguste son Schnapps le petit doigt levé. Même pas vrai.
41 Farm street, Mayfair

C’est pas tout de crapahuter, de trinquer faut penser à son estomac. Faut le remplir n’est-ce pas. Alors quelques adresses en vrac. A prendre ou à laisser, c’est vous qui voyez. Da Maria. Un petit restaurant pas très avenant. Enfin. De loin. C’est très éclairé et ça nous fait vaguement penser à un kebab de quartier. Mais non. On a tenté. On s’est régalé. La mama est en cuisine et concocte les plats. Le papa et le fiston sont en salle, enfin dans la petite salle, les bras chargés de plats. On a partagé des antipasti. Et j’ai continué avec des cannelloni épinards ricotta. Whouah !
Da Maria, 87B Notting Hill Gate

Pour manger sur le pouce, testez Prêt à manger. C’est frais, et c’est pas trop cher payer. Vous en trouverez un peu partout. Rassurez-vous. Une valeur sûre for sure.

finger in a pieQuestion sorties. Un bar cabaret à tester. Le reste oubliez (à moitié). Chez Madame Jojo’s. J’y traînais il y a 10 ans je crois déjà et c’était dément. ça l’est toujours autant. Une soirée à tenter : Finger in a pie. Hommes, femmes, hétéros, homos, travestis sont de la partie. Au programme : du show. Du burlesque, du fantasque. A kind of magic.
8-10 Brewer street, Soho

portobello market ©FonkyPCrédit photo FonkyP
Un autre tuyau à la soso : les marchés, brocantes et autres vides greniers. RDV à Portobello. Les rois de la chine vont pouvoir se lâcher. Vêtements, bijoux, bibelots, mobiliers… tout est à négocier. Moi j’ai déniché une belle pièce. Une montre pulsar doré ^^

Tu as bien flâné tu veux un peu te poser. Je suis tombée pas loin sur THE café. Talk House Coffee. A la sortie du marché. Le barista sait faire un très très bon café. Oui. Promis.
Talk House Coffee, 275 Portobello Road. Plus d’infos ici

rough trade ©FonkyPCrédit photo FonkyP
Spéciale paragraphe pour toi le mélomane. Qui veut du vinyl, de la musique à gratter. Du bon son ouais. File chez Rough Trade. Deux boutiques à fouler. La 1ere lancée  en 1976. Dedans des vinyls à gogo et quelle déco ! Des affiches placardées et un pro prêt à te conseiller. Ok la boutique est petite mais de beaux pressages à dégoter.  Les plus claustro se « rabattront » sur le Rough trade east côté Bricklane.
1) 202 Kensington Park Road, Notting Hill
2) Dray Walk, 91 Brick Ln

the shard ©FonkyPCrédit photo FonkyP
Pour terminer : de la culture. Confiture. On n’oublie pas la Tate modern pour sa terrasse en plein sur la Tamise. Exquise. Et ses oeuvres d’art moderne triées sur le volet. Les fanas de surréalisme auront de quoi se pavaner de retour sur Paris c’est dit.  Et la Saatchi Gallery. Oeuvres variées. On aime ou on n’aime pas. Mais quelques pépites à zyeuter. Gros plan pour ma part sur cet artiste asiatique Yuken Teruya. Direction wikipedia.

Récapitulons. shopping c’est bon. Boisson aussi. Déjeuner, dîner ok. Visites touristiques cochées. Marchés ouais. Musique. parfait. Sorties olé olé. Musées. Bon ben j’ai tout dit. Enfin presque, difficile de résumer. Et puis faut y aller pour musarder et tomber sur des endroits sympas. Alors je compte sur toi pour revenir me voir et me balancer tes bons tuyaux. Yo !

Si tu veux visualier toutes les photos de Londres prises par FonkyP c’est par ici ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s