Viva Lisboa !

fete lisboaBonne année les zamis ! Joie par ici par là ^^ Me re-voilà pour vous parler de Lisboa. Si tu veux te changer les idées passer du bon temps sans trop débourser. C’est la destination.
Déjeuner dîner musées tout est bon marché. Y a que le billet qui est cher payé. Mieux vaut réserver quelques mois avant.
Autre avertissement : mange bien léger les jours précédents tu vas déguster après au sens propre et figuré. Bacalhau au menu un peu partout. Normal c’est la spécialité. Le poisson et les crustacés sont à tester. Petit hic de l’huile comme s’il en pleuvait. Les portugais ne te demandent pas ton avis ils versent et puis tant pis. Un resto à tenter. Le Sinal Vermelho. Pour moi le choix s’est porté sur un bel espadon.
Bon. Mais trop grosse portion. Attention sur la table tu trouveras du pain du beurre des olives… C’est pas compris dans le prix. Mieux vaut être averti. Sinon compter 12 euros environ le plat.

Sinal Vermelho, rua das Gaveas 89, elevador da gloria lun Sam 12-15h et 19h minuit

BelemLe lendemain on visite en mode touriste. Direction Belem. Si tu peux vas y en semaine. Ce sera moins « crowdy » et tu pourras déguster la fameuse pasteis de nata. Trop déçue je suis je n’y ai pas goûté mais ça me donne une bonne raison pour y retourner !
Tu longeras le Tage jusqu’à la tour de Belem. Là tu regarderas au loin le « Cristo Rei » et le fameux pont de San Francisco du 25 avril. Une petite balade et hop te voilà au Padrao dos Descobrimentos. Sculpture impressionnante. Tous les grands navigateurs portugais y sont représentés.

Lisbonne penteRetour en centre ville pour un petit verre de Ginjinha. Tu connais pas ? C’est de la liqueur de cerise. Pour la petite histoire dans les années 1840 un moine du nom d’Espinheira eut une brillante idée : faire fermenter des cerises aigres dans de l’alcool résultat la ginja. Tu peux en trouver dans toutes les échoppes. Un doux breuvage avant de grimper la colline. Eh oui Lisbonne n’est pas une ville facile. Les pentes sont obtues, mais… sublime la vue (Miradouro).

MiradouroLe shot ingurgité filez avant la nuit tombée au Noobai. En contrebas du belvédère de Santa Catarina une terrasse juste sensass. Les plaids sont fournis si le froid vous saisit. On peut y grignoter quelques tapas mais on peut surtout y admirer la vue splendide sur le Tage mirage.

Noobai, Miradouro do Adamastor, mardi à jeudi de midi à 22h, Vendredi et samedi de midi à minuit, dimanche de midi à 20h.

conserveira lisboaAllez fini de s’empiffrer on fait ses provisions pour Paris ! Direction la conserveira. Là des centaines de conserves aux emballages rétro rigolos. Sardines, calamars, thon, morues à la sauce piquante, à la tomate, à la portugaise… De quoi épater vos invités. Compter 2 a 3,60 euros la boîte.

Rua dos Bacalhoeiros, 34, du lundi au samedi de 9h à 19h

On termine sur la note culture (confiture). Avec P on est allés au musée de la fameuse fadista Amalia Rodriguez. On entre on s’assied on nous donne de quoi couvrir nos souliers et on commence, accompagnés d’une guide, la visite. Rien n’a bougé. Salon, salle à manger, chambre à coucher… Amalia ne vas pas tarder on dirait. J’ai bien aimé. C’est surprenant. Prix de l’entrée : 5 euros.

Casa Museu Amalia Rodriguez, rua de Sao Bento, 193, metro Rato, mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h. 5 euros

oceanarioAllez on ne va pas se quitter comme ça. Réservez une matinée et foncez au Parque das Nacoes ! On y fait quoi ? On visite l’Oceanario. Je te vois tiquer. Non mais. Les poissons dans mon assiette. Pour le reste… Fais-moi confiance. 13 euros. Cher payé. Mais franchement. C’est saisissant. Un aquarium géant. Le second d’Europe. Des requins, des poissons de toutes sortes, des hippocampes, des loutres… Oui des loutres deux. Qui une fois que tu les vois. Ben tu restes planté là à te marrer. Tellement elles sont à croquer (je ne rigole pas).

Je pourrai encore vous parler de petits coins de paradis. Mais on y passerait des nuits. Et puis mieux vaut y aller. J’ai rendu visité à mon ami S qui vit à Lisboa, sans quoi pas sûr que j’y serai passée et bien ça aurait été vraiment dommage. Pourquoi ?
Parce que Lisbonne est jolie. Parée de ses plus beaux azuléjos.
Parce que Lisbonne est lumineuse. La lumière y est très présente. Même sous la pluie.
Parce que Lisbonne est radieuse. Les portugais sont gentils et polis.
Parce que Lisbonne est paisible. Très agréable de musarder dans les rues pavées. Pas de mauvaises surprises. L’esprit léger on peut flâner. Stop.
Tu sais ce qu’il te reste a faire. Va à Lisboa !

Plus de photos de Lisbonne sur le compte Flickr de FonkyP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s