Interview : Mark (Daumail) a dit

J’ai vu un chouette concert au Point Ephémere. Je connaissais Cocoon bien sûr mais je n’étais pas très comment dire « conquise ». Faut avouer moi et le folk ça fait ploc. Bref revenons à nos moutons là c’est Mark Daumail qui est sur scène (le chanteur de Cocoon tu suis ?). Eh bien la claque quoi. Pouce levé. Bon esprit le gars? Et le son wouah. Moi j’aime ça. De la pop et hop ! Me voilà emballée pour danser. Avant de te balancer le titre qui m’a fait swinguer. Gros plan sur Mark. Et tac !

Dis c’était quoi ? Quand ? Ton déclic question musique ?

Dès l’enfance, j’ai su que je voulais faire ça. C’est venu naturellement, je ne me souviens pas d’un « déclic », j’ai toujours chanté. Dès que j’ai joué une note sur un instrument j’ai sû que c’était la plus belle chose au monde.

HIDIRO-MARKDAUMAIL-08Crédit photo Hidiro

Dis ta première scène tu t’en souviens ? C’était loin ? C’était bien ?

C’était avec mon groupe de lycée et on était franchement mauvais !Je me marre tout seul dans le TGV en y repensant et en te répondant. On s’appellait les LostMinds, on a splitté après le premier concert : tout un programme. Je me souviens de peu de choses. Le batteur était super sympa, il s’appelait Simon je crois, il avait répété deux fois avec nous à l’arrache et du coup il plaçait toujours les roulements et les coups de cymbale aux mauvais moments ! Le guitariste jouait super bien des arpèges et ça me fascinait, il allait super vite. Mais ça n’allait jamais avec la musique. Et le bassiste débutait tout juste, comme moi : on était franchement débutants. Je jouais de la guitare depuis un mois ou deux et j’avais écrit 30 chansons, toutes assez mauvaises ! Je me souviens que j’étais le seul à prendre le truc au sérieux et je devais être assez relou je pense. J’ai quitté le groupe direct, après le premier concert dans une école de musique d’une petite ville d’Auvergne. Je crois qu’il y avait eu une histoire de fille en plus, dont tout le monde était un peu amoureux et qu’on avait tous vaguement pécho, ça a rendu la situation un peu tendue. J’écrivais déjà toutes les chansons, il y en avait en français d’ailleurs. On avait enregistré un ou deux titres : GROS dossier. On s’est perdus de vue par la suite. Il n’empêche que j’aimerais bien revoir ces 3 mecs, si vous lisez l’interview faites moi un mail les gars !

Dis avec « Speed of light » tu as changé de registre. Fini le folk place à la pop ?
Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Qu’est-ce qui t’a inspiré ?

J’avais envie de prendre des risques, de tenter des choses différentes. Je voulais faire un disque ultra pop et me sortir des sons acoustiques, en effet. Je l’ai enregistré à la maison puis à Paris avec des musiciens extraordinaires et mon pote Marlon B. Le disque est enfin sorti, je suis content. J’espère que les gens vont danser dessus ! Il représente une période très heureuse de ma vie.

Dis pourquoi tu chantes en anglais ?

Et toi pourquoi tu commences toutes tes questions par « dis » ?

Dis tu as un conseil à donner à un jeune (ou moins jeune) qui, voudrait se lancer dans la chanson ?

Surtout fais-le d’abord uniquement par passion. Entoure toi uniquement de personnes meilleures que toi. Garde un job à côté si tu peux.

Sur ce on se quitte en chanson, non ?

Infos pratiques

Sortie de l’album Speed Of Light : 19 mai 2014

Concerts prévus le 12 Juillet aux Francofolies et le 29 Juillet aux Nuits de Fourvière à Lyon 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s