Week-end à Reims !

Partir en week-end et ce à 2h de Paris ! Allez hop tu me suis l’ami ? Direction Reims !
Pour déjeuner/dîner tu peux tenter les yeux fermés au bon manger ! Petite épicerie tenue par un couple très sympathique. On y déguste de bons produits que le duo a jugé fantastiques. Terrine du jour, salade du marché,  jambon Ibaïma, fromages affinés… Le tout dégoté chez de petits producteurs. Spéciale mention pour les cornichons !

terrine

Un verre de vin ? Il te suffit de préciser tes envies et tu seras servi ! Ici on sert les vins à l’aveugle et franchement c’est bluffant. Je me suis laissé tenter par un Côte du Rhône puissant et fin à la fois. Aux savoureux arômes de cerise.
7 Rue Courmeaux, 51100 Reims

Si tu es plutôt poisson. File au Bocal. Là tu trouveras disposés sur les étals des soles, des sardines et… des crustacés ! Miam. Ne t’arrête pas là. Vas au fond tu verras. Tu y trouveras un restaurant ! En entrée : des bulots (délicieusement anisés), du saumon maison et des huîtres boudeuses (de l’île de Ré). Re-miam. Côté plat j’ai goûté pour la première fois un poisson spécial, original. Charnu, gras et fin à la fois. La légine. Avec une petite purée de pommes de terre maison. Que c’est bon ! Apparemment les fish & chips sont également à tester. N’est-ce pas P ? Pouce levé j’y retournerai sans hésiter. Petit conseil : mieux vaut réserver car c’est une adresse très prisée.
27 Rue de Mars, 51100 Reims

legine
Si tu veux te détendre un peu, prendre une petite coupe de la région rends-toi au Coq Rouge. En fond sonore : des titres qui collent avec le lieu. Tamisé. Confiné. Et sans chichis. Oui. Tu vas pouvoir t’asseoir sur les chaises hautes et attendre patiemment que Baptiste vienne t’en dire plus sur le menu.  Si c’est à boire que tu es venu chercher. Tu as bien fait ! Baptiste saura t’aiguiller. Après dix ans de sommellerie en Europe, il a les arguments qu’il faut.
Et les prix sont mini. Pas de crainte à ce niveau là aussi. Comptez 3 euros le verre, 8 euros la coupette.
67 Rue Chanzy, 51100, Reims,

A visiter avant de filer vers Epernay : la cathédrale Notre Dame de Reims. Tant de têtes couronnées y sont passées… Toi-même tu sais ! A zyeuter de plus près : les fabuleux vitraux. Signés Marc Chagall.

chagallCrédit photo FonkyP

Tu peux maintenant partir à la découverte des environs. Direction Epernay ! Pour visiter les caves des prestigieuses maisons. Avenue de Champagne. Là tu y trouveras les grandes Maisons de négoce et les hôtels particuliers.Pour la petite histoire plus de 110 kilomètres de caves sont situés sous l’avenue 🙂 Rien que ça !

On s’est arrêté côté Moet et Chandon (attention pense à la réservation.)Top la visite ! La guide était très sympathique et didactique. Après avoir visionné une petite vidéo sur le lieu, la Maison. On a suivi la guide dans les bas-fonds. De longs couloirs, de belles bouteilles à perte de vue. Visite mirage. On en sait plus maintenant sur ce délicieux breuvage. La session s’est achevée avec une dégustation. Et quelques conseils du personnel avisé.

moet et chansonCrédit photo FonkyP

Le cœur léger tu vas pouvoir continuer ton épopée. Direction Hautvillers. C’est LE berceau du champagne. Sur ces coteaux : des vignes à perte de vue. Vignobles de grandes maisons mais aussi de viticulteurs de la région…Tu verras. C’est joli. C’est calme. Le temps est comme suspendu. Si si. Crois-moi. Mais reste pas figé file au 36 pour une petite dégustation !

moet chandon vignes

Crédit photo FonkyP

Petit bar/boutique qui propose un grand choix de bouteilles de producteurs des environs. Ici pas de prix exorbitant on paie à prix producteur, bonheur ! Et pour t’aider dans ton choix tu pourras compter sur la fine équipe. Qui en fonction de tes goûts saura t’aiguiller. J’ai bien retiendu la leçon ! La preuve avec ce qui suit 🙂

J’ai goûté 3 cépages

le Chardonnay c’est le seul fait à partir de raisin blanc. Fruité, avec une pointe d’acidité, plutôt jeune.

-le Meunier (raisin noir) Plus souple, plus ronde. Des bulles fines qui viennent chatouiller délicatement le palais. J’avoue c’était mon préféré.

le Pinot noir. Arômes de fruits rouges. Plus puissant. Légèrement plus sucré au goût.

Et puis il y a les assemblages. Les touches spéciales de chaque maison. Car attention il ne suffit pas d’ajouter une proportion de chaque cépage pour qu’il en découle un savoureux breuvage. C’est une alchimie qui se fait grâce au nez, palais de brillants chefs de cave.
36, rue Dom Perignon, 51160 Hautvillers

36 champagne


Te voilà un as du Champagne ! Tu vas pouvoir te la raconter (ou pas). Mais avant. J’ai un autre endroit à te montrer. L’Abbaye Saint-Pierre ! C’est ici que le Champagne est né. Après que Dom Perignon ait élaboré le principe de champagnisation en collaboration avec Dom Thierry Ruinart (quel duo !)

abbaye

Et voilà ma visite est terminée. J’espère que je t’ai donné (un peu) envie d’y aller ! J’ai un tas de belles images en tête et du coup cette folle idée d’y retourner. Dis on y retourne quand P ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s